* * * Forum Catholique * * *

*** Liturgie Monastique à domicile ***
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ***Forum RELIGIONS***  
* * * Bienvenus sur ce forum dédié uniquement à la prière liturgique et à l'enseignement de l'Eglise Catholique . * * *
* * * Vous êtes invités à vivre à votre domicile, les divers offices monastique * * *
Bonjour, pour un débat entre les religions vous êtes invités sur le site : * * * WWW.FORUM-RELIGIONS.COM * * *

Partagez | 
 

 samedi 21.11.09

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nicodème
* * * Responsable * * *
* * * Responsable * * *
avatar

Messages : 255
Date d'inscription : 07/09/2009
PAYS : France

MessageSujet: samedi 21.11.09   Sam 21 Nov - 12:28

Hymne : Le Seigneur passe
Le Seigneur passe...
Ouvriras-tu,
Quand frappe l'inconnu ?
Peux-tu laisser mourir la voix
Qui réclame ta foi ?

Le Seigneur passe...
Entendras-tu
L'Esprit de Jésus Christ ?
Il creuse en toi la pauvreté
Pour t'apprendre à prier.

Le Seigneur passe...
Eteindras-tu
L'amour qui purifie ?
Vas-tu le fuir et refuser
D'être l'or au creuset ?

Le Seigneur passe...
Entreras-tu
Dans son eucharistie ?
Rappelle-toi que dans son corps
Il accueille ta mort.

Le Seigneur passe...
Oseras-tu
Lancer ton cri de joie ?
Christ est vivant, ressuscité.
Qui voudra l'héberger ?

Le Seigneur passe...
Attendras-tu
Un autre rendez-vous ?
Pourquoi tarder ? Prends avec lui
Le chemin de la vie.

Le Seigneur passe...
Haut de page
Antienne
Qui se fera petit comme un enfant sera le plus grand dans le Royaume des cieux.
Psaume : (130)
1Seigneur, je n’ai pas le cœur fier
ni le regard ambitieux ; *
je ne poursuis ni grands desseins,
ni merveilles qui me dépassent.

2Non, mais je tiens mon âme
égale et silencieuse ; *
mon âme est en moi comme un enfant,
comme un petit enfant contre sa mère.

3Attends le Seigneur, Israël, *
maintenant et à jamais.
Haut de page
Antienne
D'un coeur simple et joyeux, Seigneur, j'ai tout donné.
Psaume 131 - II
1Souviens-toi, Seigneur, de David
et de sa grande soumission
2quand il fit au Seigneur un serment,
une promesse au Puissant de Jacob :

3« Jamais je n’entrerai sous ma tente,
et jamais ne m’étendrai sur mon lit,
4j’interdirai tout sommeil à mes yeux
et tout répit à mes paupières,
5avant d’avoir trouvé un lieu pour le Seigneur,
une demeure pour le Puissant de Jacob. »

6Voici qu’on nous l’annonce à Éphrata,
nous l’avons trouvée près de Yagar.
7Entrons dans la demeure de Dieu,
prosternons-nous aux pieds de son trône.

8Monte, Seigneur, vers le lieu de ton repos,
toi, et l’arche de ta force !
9Que tes prêtres soient vêtus de justice,
que tes fidèles crient de joie !

10Pour l’amour de David, ton serviteur,
ne repousse pas la face de ton messie.
Haut de page
Antienne
Dieu lui donnera le trône de David et son règne n'aura pas de fin.
Psaume 131 - II
11Le Seigneur l’a juré à David,
et jamais il ne reprendra sa parole :
« C’est un homme issu de toi
que je placerai sur ton trône.

12« Si tes fils gardent mon alliance,
les volontés que je leur fais connaître,
leurs fils, eux aussi, à tout jamais,
siègeront sur le trône dressé pour toi. »

13Car le Seigneur a fait choix de Sion ;
elle est le séjour qu’il désire :
14« Voilà mon repos à tout jamais,
c’est le séjour que j’avais désiré.

15« Je bénirai, je bénirai ses récoltes
pour rassasier de pain ses pauvres.
16Je vêtirai de gloire ses prêtres,
et ses fidèles crieront, crieront de joie.

17« Là, je ferai germer la force de David ;
pour mon messie, j’ai allumé une lampe.
18Je vêtirai ses ennemis de honte,
mais, sur lui, la couronne fleurira. »
Haut de page
V/Venez, voyez l'œuvre de Dieu :
sur la terre, il fait des merveilles.
Lecture : Ce jour-là, la terre sera la propriété de Dieu (Za 14, 1-21)

Haut de page

HOMELIE DE S. AUGUSTIN SUR L'EVANGILE DE MATTHIEU

Faites attention, je vous en supplie, à ce que dit le Christ Seigneur, étendant la main vers ses disciples : Voici ma mère et mes frères. Et ensuite : Celui qui fait la volonté de mon Père, qui m’a envoyé, c’est lui mon frère, ma sœur, ma mère. Est-ce que la Vierge Marie n’a pas fait la volonté du Père, elle qui a cru par la foi, qui a conçu par la foi, qui a été élue pour que le salut naquît d’elle en notre faveur, qui a été créée dans le Christ avant que le Christ fût créé en elle ? Sainte Marie a fait, oui, elle a fait la volonté du Père, et par conséquent, il est plus important pour Marie d’avoir été disciple du Christ que d’avoir été mère du Christ ; il a été plus avantageux pour elle d’avoir été disciple du Christ que d’avoir été sa mère. Donc, Marie était bienheureuse, parce que, avant même d’enfanter le Maître, elle l’a porté dans son sein.

Voyez si ce que je dis n’est pas vrai. Comme le Seigneur passait, suivi par les foules et accomplissant des miracles divins, une femme se mit à dire : Heureux, bienheureux, le sein qui t’a porté ! Et qu’est-ce que le Seigneur a répliqué, pour éviter qu’on ne place le bonheur dans la chair ? Heureux plutôt ceux qui entendent la parole de Dieu et la gardent ! Donc, Marie est bienheureuse aussi parce qu’elle a entendu la parole de Dieu, et l’a gardée : son âme a gardé la vérité plus que son sein n’a gardé la chair. La Vérité, c’est le Christ ; la chair, c’est le Christ. La vérité, c’est le Christ dans l’âme de Marie ; la chair, c’est le Christ dans le sein de Marie. Ce qui est dans l’âme est davantage que ce qui est dans le sein.

Sainte Marie, heureuse Marie ! Et pourtant l’Église vaut mieux que la Vierge Marie. Pourquoi ? Parce que Marie est une partie de l’Église, un membre éminent, un membre supérieur aux autres, mais enfin un membre du corps entier. S’il s’agit du corps entier, le corps est certainement davantage qu’un seul membre. Le Seigneur est la tête, et le Christ total est à la fois la tête et le corps. Bref, nous avons un chef divin, nous avons Dieu pour tête.

Donc, mes très chers, regardez vous-mêmes : vous êtes les membres du Christ, et vous êtes le corps du Christ. Comment l’êtes-vous ? Faites attention à ce qu’il dit : Voici ma mère et mes frères. Comment serez-vous la mère du Christ ? Celui qui entend, celui qui fait la volonté de mon Père, qui est aux cieux, celui-là est mon frère, ma sœur, ma mère. En effet, je comprends bien : mes frères ; je comprends bien : mes sœurs. Car il n’y a qu’un seul héritage : c’est pourquoi, le Christ, alors qu’il était le Fils unique, n’a pas voulu être seul : dans sa miséricorde, il a voulu que nous soyons héritiers du Père, que nous soyons héritiers avec lui.

R/ Mère immaculée de l’Agneau sans tache Stance
et première des sauvés,
le sang rédempteur t’illumine.
Devant ta beauté radieuse,
tes enfants s’émerveillent.

R/ Le Seigneur est avec toi,
Marie, pleine de grâce.

Il est avec toi,
car le Père t’a créée dans l’amour :
tu es un miroir très pur de sa gloire.

Il est avec toi,
car le Sauveur du monde est ton Fils ;
sa puissance agit dans ta faiblesse.
Haut de page
Oraison

Puisque nous célébrons la mémoire de la très sainte Vierge Marie, accorde-nous, Seigneur, par son intercession, le bonheur de vivre maintenant en ta présence et d'avoir part, un jour, à la plénitude de ta grâce.

_________________
Après chaque office, merci d'écrire " Amen ".

Que notre Bien-Aimé Jésus nous combles de sa Divine Miséricorde.

Colossiens 4.2 " Persévérez dans la prière, veillez-y avec actions de grâces ".
Revenir en haut Aller en bas
http://monastique.exprimetoi.net
Nicodème
* * * Responsable * * *
* * * Responsable * * *
avatar

Messages : 255
Date d'inscription : 07/09/2009
PAYS : France

MessageSujet: Re: samedi 21.11.09   Sam 21 Nov - 12:29


_________________
Après chaque office, merci d'écrire " Amen ".

Que notre Bien-Aimé Jésus nous combles de sa Divine Miséricorde.

Colossiens 4.2 " Persévérez dans la prière, veillez-y avec actions de grâces ".
Revenir en haut Aller en bas
http://monastique.exprimetoi.net
 
samedi 21.11.09
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» citation du samedi
» Soirée observation au Champ du Feu samedi 10 juillet 2010
» Dévotion des premiers samedi du mois / purgatoire
» Samedi 13 Novembre 2010 : Textes de la messe de ce jour
» Samedi 4 Décembre 2010 : Textes de la messe de ce jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
* * * Forum Catholique * * * :: Les offices monastique :: Office des Laudes-
Sauter vers: